Quelques questions à se poser avant de créer un livret A

Parmi les nombreux produits d’épargne réglementés, le livret A est sans nul doute le plus prisés des contribuables.

En effet, ce placement, élaboré par Benjamin Delessert, compte environ 55 millions de détenteurs. Sa popularité vient de ses multiples avantages et de son accessibilité.

Toutefois, avant de recourir à ce genre de livret vous devez vous poser quelques questions pour profiter pleinement des privilèges du livret A.

ce qu'il faut savoir avant d'ouvrir un livret A

Pourquoi mettre ses épargnes sur un livret A ?

Placer votre trésorerie sur un livret A est une option intéressante pour faire fructifier en toute sécurité vos économies. Ce produit vous permet de bénéficier d’un intérêt entièrement défiscalisé de 0,75 %, et cela, sans prendre aucun risque. De plus, les mouvements effectués sur ce livret sont totalement gratuits.

A part cela, avoir un livret A vous aide à gérer facilement vos épargnes. En effet, vous pouvez faire des dépôts et des retraits à tout moment. Il est cependant à noter que le montant minimal des mouvements autorisé sur ce placement est de 10 € (il est de 1,5 € pour les comptes créés à la Banque Postale).

Quel est le plafond légal du livret A ?

Comme tout produit d’épargne réglementé, le livret A est soumis à un plafond. Ce dernier est fixé par l’article R221-2 du code monétaire et financier à 22 950 € pour les contribuables et 76 500 € pour les associations. Une fois le seuil atteint, vous n’avez plus le droit de faire des dépôts, mais votre compte va continuer de générer des intérêts.

Pour information, les gains produits peuvent porter les fonds du livret A au-delà du plafond réglementaire.

Quels produits sont cumulables avec un livret A ?

Le livret A est un placement cumulable avec l’assurance-vie et presque tous les produits d’épargne réglementés comme le livret jeune, le livret d’épargne populaire et le compte épargne logement. Il est toutefois interdit de le combiner avec le livret Bleu, un compte spécial du Crédit Mutuel.

Pour information, il est strictement prohibé d’avoir plusieurs livrets A. En cas de cumul, le titulaire des comptes est passible de diverses sanctions.

Comment faire pour ouvrir un livret A ?

Pour être titulaire d’un livret A, vous devez entamer des démarches simples. En premier lieu, il faut que vous souscriviez un contrat dans l’établissement bancaire de votre choix. Ce document doit stipuler les opérations autorisées par la banque. En second lieu, vous êtes tenu de faire un versement initial de 10 € pour que votre compte soit ouvert.

À titre indicatif, le livret A est proposé dans tous les établissements bancaires situés en France. Toute personne (sans exception d’âge) peut recourir à ce type de placement. Il est toutefois à noter qu’avant d’ouvrir un compte, il est préférable que vous envoyez une lettre à la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés). Cela vous permettra de savoir si vous possédiez déjà un compte. Effectivement, vos ascendants ont peut-être ouvert un livret A en votre nom à votre naissance.